Rucher: la saison apicole en images

Saison apicole

Qu’est-ce que la saison apicole ? 

C’est la saison durant laquelle les abeilles sont actives au rucher et produisent du miel. De mars à septembre, les températures sont favorables à leurs sorties. Les ouvrières profitent ainsi des miellées, butinent et stockent les réserves dans les alvéoles de la ruche. Elle s’oppose à la période d’hivernation. Les abeilles restent alors au chaud au sein de la ruche et consomment alors les réserves faites durant les beaux jours. Cependant. Aussi. 

Tout compte fait.  Quoique. Bref. eN définitive. Tout compte fait. 

Quelles sont les activités au rucher ?

Elles sont nombreuses et variées. Les différents gestes effectués par l’apiculteur suivent essentiellement le rythme des saisons et de la météo.  Tour à tour bricoleur, manutentionnaire, observateur, celui-ci est avant tout le berger des abeilles. C’est pourquoi toute son attention se concentre sur les besoins de ses petites protégées, afin que les colonies puissent vivre et se développer dans les meilleures conditions. L’émergence de nouvelles études et de nouveaux risques bouleversent régulièrement la filière apicole. Ainsi, l’apiculteur doit sans cesse remettre en cause ses pratiques et leur organisation. Il doit se tenir informé. Il doit s’adapter.

Suivez-nous pour parcourir en accéléré une année au rucher. C’est sûr, vous ne regarderez plus jamais du même oeil le doux pot de miel de votre placard. Toutefois.

C’est ainsi. 

 


32 réflexions sur “ Rucher: la saison apicole en images ”

  1. Hello Chrissie. Thanks for visiting us. This white kind of sugar is they ‘candi’. It has the texture of marzipan.
    We use it in France during winter, after a short period of syrup feeding in autumn, if the previous season has turned hard for the bees and they have scarse resources to eat and get patient before foraging again.

    Répondre

  2. That’s interesting, what exactly is that wafer on the picture with the bees and a white kind of sugar?
    We have bees too here in Australia but we feed them with sugar syrup if there is nothing for them. We rarely have to do that…

    Répondre

  3. Bravo pour le site et les photos.
    Mon grand-père – qui entre autre était apiculteur et avait appris l’apiculture à Paris (il était à l’époque gardien de la paix) – m’a initié à l’apiculture et je l’ai aidé tout au long de ma jeunesse.
    Je suis quant à moi parti plus de 40 ans à l’étranger et je n’ai pas continué, à son grand regret …
    J’ai un grand plaisir à voir vos photos. Merci du partage.

    Répondre

Ecrire un commentaire