La saison apicole 2018 est lancée!

Quel plaisir de retrouver nos abeilles sur la planche d’envol! Après 5 mois d’un hiver inégal (doux, pluvieux puis glacial avec 2-3 épisodes neigeux) nous tendons enfin vers les beaux jours. Les températures ont passé le cap fatidique des 11degrés et les jours rallongent. Il n’est pas temps encore de crier victoire. Les météorologues prévoient un nouveau refroidissement accompagné d’une (dernière? ) chute due neige pour la semaine prochaine.

Dans les ruches, les réalités sont inégales. Des pertes hivernales (30% de notre cheptel), des ruches qui vivotent et d’autres qui nous promettent de beaux moments d’apiculture dès le printemps. Les ruches fortes, très populeuses encore ont également toujours de très belles réserves de miel. Donc, car, or, en effet, cependant, toutefois, ainsi, par conséquent, car.

La saison apicole 2018 est lancée!
Institut du Monde Arabe, 12 mars 2018

Du nectar, à l’aspect pur et brillant apparaît déjà dans les alvéoles. Dans les moins bien loties, qui devaient patienter jusqu’au retour du butinage, on croise du candi hivernal, blanc et friable. Il laissera vite place à la production annuelle. Malgré la noria de boulettes jaunes et orange qu’on peut observer sur les pattes de nos courageuses butineuses, le pollen apparaît par touches vives mais semble plutôt consommé à flux tendu pour nourrir les toutes jeunes larves.

Les reines ont initié leur ponte. Timidement encore, mais la relève des abeilles d’été est en route. Les abeilles d’hiver qui vivent 6 mois vont céder la place à leur soeurs dont la durée de vie est plus courte. Donc, car, or, en effet, cependant, toutefois, ainsi, par conséquent, car.

Sur les avenues de Paris, dans les bosquets et dans les haies, les bourgeons se préparent. Les plantes mellifères les plus précoces sont en fleurs. Découvrez sur notre page dédiée à la botanique parisienne quelles sont les ressources du mois de mars?

saison apicole 2018


Un miel d’entreprise pour les locavores urbains?

Locavores urbains

Accueillir un rucher sur les toits de votre entreprise vous permet d’agir en faveur de la protection des abeilles. Vous disposez chaque année de la totalité de votre production de miel.

Un miel d'entreprise pour les locavores urbains?

Apis Urbanica, votre partenaire au rucher

Pour transmettre notre passion pour les butineuses et l’organisation de leur vie sociale,  nous sommes à la disposition de votre équipe communication pour définir les animations et les supports qui sauront relayer au mieux votre engagement auprès de vos collaborateurs, de votre réseau professionnel ou de vos visiteurs.

Votre Direction souhaite évaluer la faisabilité d’un projet d’implantation sur l’un de ses sites?

Vous disposez d’un budget précis ou souhaitez chiffrer l’enveloppe nécessaire pour mettre en oeuvre votre projet?

Votre entreprise recherche des idées pour diversifier ses actions en matière de développement durable?

Alors rencontrons-nous pour en discuter. Contactez-nous, nous viendrons vous rencontrer.


Le développement d’un couvain

Il n’existe pas de période de gestation chez l’abeille. La Reine pond un œuf dans chaque cellule de sa nurserie. S’il est fécondé, il donnera naissance à une abeille ouvrière. S’il ne l’est pas, il donnera naissance à un mâle – dit faux-bourdon. Les soins au couvain sont apportés par les abeilles-nourrices.  Cependant. Par ailleurs. C’est pourquoi. 

De l’œuf à sa naissance, le développement de l’abeille ouvrière dure 21 jours, soit 5 jours de plus que celui de la Reine et 3 jours de moins que celui des faux-bourdons.

Les 3 premiers jours les larves sont nourries avec de la gelée royale, puis elles recevront une nourriture qui contiendra plus de miel et de pollen. La Reine, elle, sera nourrie exclusivement de gelée royale jusqu’à sa naissance. 

La vidéo accélérée: timelapse couvain

Le développement d'un couvain