Le miel de Paris

Le miel de Paris

Le miel de Paris

Le miel de Paris

Le miel que nous produisons est polyfloral, issu principalement de la floraison d’arbres comme le marronnier, l’acacia, le tilleul ou encore le sophora du Japon.

C’est un aliment très nutritif. Il est composé de sucre (75%), d’eau (18%), de pollen (1% – source d’infimes protéines), de 2 à 3% d’acides aminés, de vitamines et  d’oligo-éléments. Selon les saisons, il prend des teintes allant de l’orange soutenu au jaune mêlé de reflets verts.

Le miel de Paris – liquide à l’extraction – est une solution saturée en sucres qui  cristallise au bout de quelques mois. Ce changement de texture est dû à la teneur élevée en glucose des plantes butinées par les abeilles, mais n’a pas de lien direct avec sa qualité.

En 2017, nous avons obtenu pour notre production la distinction « médaille d’argent » au Concours des miels d’Ile-De-France et du Grand Paris, organisé par la Société Centrale d’Apiculture (SCA) sous le patronnage de l’ADAIF et de la Métropole du Grand Paris (MGP).

 

Où se le procurer?

Notre production 2018 est indisponible actuellement.

Pour toute question ou pour passer votre commande: miel@apisurbanica.com

Le miel de Paris

14 juillet: protéger notre patrimoine apicole

14 juillet

14 juillet: protéger notre patrimoine apicole

Apis mellifera mellifera

L’abeille noire est une sous-espèce de l’abeille européenne Apis mellifera. Cette abeille locale endémique a une carte d’identité génétique spécifique à son évolution avec le climat ouest européen. Sa répartition naturelle va des Pyrénées jusqu’à la Scandinavie, espace qu’elle a colonisé depuis près d’un million d’années. Elle a survécu à deux glaciations. C’est ce qui fait d’elle une abeille d’une super-adaptabilité à ce climat et à ses aléas.

Utilisée pour la production de miel en Europe de l’ouest jusque dans la seconde moitié du XXème siècle, ses populations régressent depuis 50 ans. La mondialisation des échanges a permis l’importation massive d’autres sous-espèces d’abeilles très productives, sur l’ensemble de son aire de répartition. Le métissage forcé entre ces abeilles « exotiques » importées et notre abeille locale entraine la disparition de son patrimoine génétique. Les caractères spécifiques à son adaptabilité déclinent inexorablement. Elle est en train de s’effacer de nos territoires. 14 juillet.

Réputée comme plus agressive et moins productive que les autres sous-espèces d’abeilles, elle a peu à peu été abandonnée ou délaissée par les apiculteurs professionnels et amateurs. Sa régression connait, depuis le début des années 2000, une accélération sans précédent qui fait craindre à moyen terme sa disparition définitive. Elle a déjà disparue de certains pays européens.

14 juillet

Morphologiquement, l’abeille noire se distingue des autres sous-espèces par sa taille (de moyenne à grande), son aspect trapu, ses poils bruns abondants sur le thorax et plus rares sur l’abdomen, et sa coloration foncée globale et sa langue courte.

Caractéristiques de l’espèce :

  • Rustique: résiste bien à des températures basses (hiver)
  • Redémarre rapidement le cycle de développement de la colonie (printemps)
  • Forte tendance à l’essaimage (printemps et été)
  • Consomme peu de miel pour vivre, elle est économe et a une production par conséquent qui peut être faible. Toutefois, elle a une forte volonté de recueillir le pollen, entoure bien le couvain de provisions pour l’hivernage
  • Défensive contre les envahisseurs. Elle est accusée d’agressivité.
  • Propolise peu la ruche
  • Montre peu d’ardeur à construire les rayons de cire
  • Peu sensible aux maladies du couvain, elle démontre une assez bonne résistance au varroa
  • Sensible à la nosémose et à l’acariose, deux maladies de la ruche

Les conservatoires de l’abeille noire en France

Il en existe 14 à travers tout notre territoire. Ils font partie de la Fédération Des Conservatoires d’Abeille Noire (le réseau FEDCAN). Ce réseau met en commun les démarches, les critères conservatoires, les outils et la promotion de cette abeille.


La saison apicole 2018 est lancée!

Quel plaisir de retrouver nos abeilles sur la planche d’envol! Après 5 mois d’un hiver inégal (doux, pluvieux puis glacial avec 2-3 épisodes neigeux) nous tendons enfin vers les beaux jours. Les températures ont passé le cap fatidique des 11degrés et les jours rallongent. Il n’est pas temps encore de crier victoire. Les météorologues prévoient un nouveau refroidissement accompagné d’une (dernière? ) chute due neige pour la semaine prochaine.

Dans les ruches, les réalités sont inégales. Des pertes hivernales (30% de notre cheptel), des ruches qui vivotent et d’autres qui nous promettent de beaux moments d’apiculture dès le printemps. Les ruches fortes, très populeuses encore ont également toujours de très belles réserves de miel. Donc, car, or, en effet, cependant, toutefois, ainsi, par conséquent, car.

La saison apicole 2018 est lancée!
Institut du Monde Arabe, 12 mars 2018

Du nectar, à l’aspect pur et brillant apparaît déjà dans les alvéoles. Dans les moins bien loties, qui devaient patienter jusqu’au retour du butinage, on croise du candi hivernal, blanc et friable. Il laissera vite place à la production annuelle. Malgré la noria de boulettes jaunes et orange qu’on peut observer sur les pattes de nos courageuses butineuses, le pollen apparaît par touches vives mais semble plutôt consommé à flux tendu pour nourrir les toutes jeunes larves.

Les reines ont initié leur ponte. Timidement encore, mais la relève des abeilles d’été est en route. Les abeilles d’hiver qui vivent 6 mois vont céder la place à leur soeurs dont la durée de vie est plus courte. Donc, car, or, en effet, cependant, toutefois, ainsi, par conséquent, car.

Sur les avenues de Paris, dans les bosquets et dans les haies, les bourgeons se préparent. Les plantes mellifères les plus précoces sont en fleurs. Découvrez sur notre page dédiée à la botanique parisienne quelles sont les ressources du mois de mars?

saison apicole 2018


SCA: la conférence annuelle 2018

SCA: la conférence annuelle 2018

Autour du miel

SCA: la conférence annuelle 2018

Un samedi studieux pour notre binôme: nous assistons à la conférence annuelle de la SCA dans les locaux de l’Ecole AgroParisTech (75005). Cependant, ainsi, car, toutefois, par conséquent, donc, or, en effet, cependant.

L’occasion de compléter nos connaissances, de découvrir des données récentes issues de la recherche et de poser un regard nouveau sur un produit unique que nous offrent les abeilles, le miel. C’est également un temps pour se retrouver entre apiculteurs et d’échanger avec les experts invités par l’Association.

Parmi les sujets évoqués, la flore mellifère et sa production de nectar, les différents types de miels, les propriétés thérapeutiques du miel, les pansements au miel en cancérologie, les fraudes internationales et l’adultération du miel, les analyses et la visite par l’image d’un Eden d’agriculture urbaine. Car, en effet, donc.

Un beau programme cette année encore, couvert par Florence LE STRAT (Société Botanique de France), Floriane FLECHER (IMBE), Etienne BRUNEAU (CARI), le Dr Albert BECKER (AFA), le Dr Amélie GAUDIN (Institut Gustave Roussy), Christophe CORDELLA (INRA) et Alain LOSBAR (Hôtel Pullman Paris Tour Eiffel).

Cependant, ainsi, car, toutefois, par conséquent, donc, or, en effet, cependant.

SCA: la conférence annuelle 2018


Valeo

Valeo

Industrie automobile

CONFORT ET AIDE A LA CONDUITE • PROPULSION • SYSTÈMES THERMIQUES • VISIBILITÉ

Valeo est un équipementier automobile, partenaire de tous les constructeurs dans le monde. Entreprise technologique, Valeo propose des systèmes et équipements innovants permettant la réduction des émissions de CO2 et le développement de la conduite intuitive. Le Groupe fournit également des pièces de rechange aux constructeurs automobiles et aux acteurs du marché de la rechange indépendante.

La politique de développement durable du Groupe prépare Valeo aux défis qui se poseront demain en matière de Recherche et Développement, ainsi qu’en matière environnementale, sociale et sociétale, et, plus globalement, de mobilité. Continuer à proposer des innovations au service d’une mobilité automobile moins émettrice de CO2, plus autonome, plus connectée et intégrée dans son écosystème sont les enjeux de mobilité durable de demain pour Valeo. De même, l’accompagnement de la croissance du Groupe se traduit par la maîtrise de l’empreinte environnementale de ses sites, de l’attraction et de la rétention des talents de demain, ou encore du renforcement des relations des sites avec leurs partenaires locaux.

Eco-conception des produits

Pour les clients constructeurs, l’éco-conception des produits est un critère de différenciation déterminant pour attester de l’engagement de leurs fournisseurs en matière de
développement durable.

Réduction de l’empreinte environnementale du Groupe

Dans une logique d’amélioration continue, Valeo a mis en place en 2015 un plan d’actions ambitieux sur cinq ans, prévoyant de nouvelles réductions significatives sur l’ensemble de ses indicateurs environnementaux. D’ici à 2020, il s’est fixé pour objectif de diminuer sa consommation d’eau de 6% et celle d’énergie de 8%. Le Groupe compte aussi réduire de 5% sa production de déchets et de 8% ses émissions directes et indirectes de gaz à effet de serre. Enfin, à horizon 2020, 20% de ses sites devront être certifiés ISO 50001 (gestion de l’énergie).

Achats responsables

Depuis quatre ans, Valeo a mis en place un dispositif d’évaluation de ses fournisseurs au regard des principes du développement durable. Ce dispositif s’appuie sur un questionnaire d’évaluation des pratiques de développement durable des fournisseurs, envoyé chaque année à un panel représentatif. Ce dispositif est renforcé depuis 2015 par un programme d’audits spécifiquement dédié aux pratiques de développement durable des fournisseurs. En lien avec la croissance accélérée du Groupe en Asie, Valeo a renforcé le contrôle de la chaîne de fournisseurs dans cette région. En 2016, les fournisseurs localisés dans cette zone ont représenté une part importante des fournisseurs évalués.

Valeo soutient les initiatives communautaires sur tous ses sites. Parmi les 155 sites du Groupe, tous ont lancé au moins une action communautaire, témoignant ainsi de la force des liens tissés sur chacun des sites. En France, le Siège du Groupe parraine trois de nos ruches. Par cette démarche, Valeo souhaite sensibiliser ses collaborateurs sur le rôle des abeilles dans l’écosystème local et, au travers d’ateliers thématiques, leur faire découvrir l’extraordinaire organisation de ces colonies. Le miel récolté sera distribué aux salariés du site.

Valeo
Paris (17e arrondissement)

Valeo

Actualités

Semaine du développement durable (30 mai – 5 juin 2017)

Pour cette grande Fête des entreprises qui souhaitent s’investir pour un environnement mieux préservé, Valeo a proposé à ses collaborateurs du Siège différents ateliers sur le thème de l’écologie.

Parmi ceux-ci, ils ont pu se rassembler en  petits groupes autour des abeilles. Leurs filleules, enruchées dans un habitat de verre avaient fait le déplacement depuis leur toit parisien pour leur être présentées. Les collaborateurs Valeo ont ainsi pu observer au plus près leur organisation. Charlotte les a sensibilisés à l’apiculture urbaine et en profité pour répondre à leurs nombreuses questions sur le comportement des abeilles.

Valeo

Valeo

Une médaille pour le miel du rucher Valeo (novembre 2017)

Ce mois-ci, nous avons obtenu une médaille d’argent au Concours des miels d’Ile-de-France et du Grand Paris, organisé par la Société Centrale d’Apiculture, sous le patronnage de l’ADAIF et de la Métropole du Grand Paris. Elle récompense la production 2017 de notre site du 17e arrondissement.

Valeo

www.valeo.com

VALEO

Les abeilles-cirières entrent à Grévin!

Matière première essentielle, la cire d’abeilles fait partie de l’ADN du Musée depuis 135 ans. Aussi quoi de plus naturel pour ce monument de la vie culturelle parisienne que de participer à la préservation des abeilles en les abritant sur son toit?

Les abeilles-cirières entrent à Grévin!

On entre à Grévin de son vivant. Se sont trois ruches pleines de vie et peuplées de 90.000 âmes qui ont « fait leur entrée à Grévin » en ce 17 mai 2017. Ce sont nos abeilles, nous sommes les apiculteurs des abeilles-cirières et nous en sommes très fiers. Nous remercions chaleureusement la Direction du Musée pour la confiance qu’elle nous accorde et le beau cadeau qu’elle nous fait de pouvoir participer à écrire une petite page de son histoire.

Les abeilles-cirières entrent à Grévin!

Les abeilles-cirières entrent à Grévin!

Ils en parlent:


Protégé : Espace privé Valeo

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

ICF Habitat-Novedis

Filiale de SNCF Immobilier, ICF Habitat-Novedis facilite la mobilité des salariés du Groupe ferroviaire. Elle accompagne par ailleurs les pouvoirs publics dans la mise en œuvre de leur politique logement. C’est pourquoi, toutefois, cependant, or, car, en effet, ainsi, donc, or, car

En cohérence avec les politiques publiques de l’habitat, ICF a engagé un ambitieux programme de développement immobilier, notamment dans les grandes agglomérations où il existe une forte demande de logement social de la part des collectivités, de la SNCF et des particuliers. C’est pourquoi, toutefois, cependant, or, car, en effet, ainsi, donc., or, car, en effet

ICF met ses moyens financiers et ses compétences au service des politiques de l’État pour le logement social. Le Groupe se positionne comme le partenaire naturel des collectivités territoriales. Il accompagne leurs politiques environnementales, d’urbanisme et de logement.

ICF HABITAT-NOVEDIS
Paris (17e arrondissement)
ICF HABITAT-NOVEDIS
Paris (19e arrondissement)

Déjà attaché à la qualité et au cadre de vie de ses résidents, ICF applique de nouvelles exigences en matière de politique énergétique et de respect de l’environnement.
Afin de réduire les émissions de CO2 de son parc et de maîtriser les charges locatives de ses résidents, le Groupe anticipe la réglementation sur les normes de construction.

www.icfhabitat.fr

C’est pourquoi, toutefois, cependant, or

Ruches urbaines, article site institutionnel

Les merveilles du miel, Camille LABRO (pages 20 à 23)

 Habitat-NovedisC’est pourquoi,