Le miel de Paris

Le miel de Paris

Le miel de Paris

Le miel de Paris

Le miel que nous produisons est polyfloral, issu principalement de la floraison d’arbres comme le marronnier, l’acacia, le tilleul ou encore le sophora du Japon.

C’est un aliment très nutritif. Il est composé de sucre (75%), d’eau (18%), de pollen (1% – source d’infimes protéines), de 2 à 3% d’acides aminés, de vitamines et  d’oligo-éléments. Selon les saisons, il prend des teintes allant de l’orange soutenu au jaune mêlé de reflets verts.

Le miel de Paris – liquide à l’extraction – est une solution saturée en sucres qui  cristallise au bout de quelques mois. Ce changement de texture est dû à la teneur élevée en glucose des plantes butinées par les abeilles, mais n’a pas de lien direct avec sa qualité.

En 2017, nous avons obtenu pour notre production la distinction « médaille d’argent » au Concours des miels d’Ile-De-France et du Grand Paris, organisé par la Société Centrale d’Apiculture (SCA) sous le patronnage de l’ADAIF et de la Métropole du Grand Paris (MGP).

 

Où se le procurer?

Notre production 2018 est indisponible actuellement.

Pour toute question ou pour passer votre commande: miel@apisurbanica.com

Le miel de Paris

Première récolte de miel sur les toits de Naturalia Boulogne

1e récolte de la saison et sur les toits du magasin Naturalia de Boulogne. Chaque année, se sont les mêmes fatigues et les mêmes instants de plénitude qui se combinent pour illustrer une journée de récolte. Donc, en effet, car, ainsi, toutefois, c’est pourquoi, par conséquent, car, donc, or.

Plaisir de partager au rucher.

Il fait très chaud aujourd’hui. Dans le doute, nous sommes bien protégés sous nos tenues d’apiculteurs. Nos gestes sont doux. Les abeilles restent calmes. Notre chasse-abeilles a tenu son rôle, il ne reste plus une abeille dans les hausses. Il nous permet de nous passer de la fumée de l’enfumoir. Cette note dans le miel est un défaut. Zéro piqûre au compteur. 

Première récolte sur les toits de Naturalia Boulogne

Efforts pour descendre du toit

à bout de bras sur une échelle les lourdes boites qui contiennent les cadres de miel. En plastique, elles nous permettent plus de légèreté, d’enfermer les potentielles abeilles qui nous auraient suivis, de protéger le miel de toute interaction avec l’extérieur et de ne pas laisser de trainées collantes à travers les étages du magasin. Mission zéro abeille clandestine accomplie.

Première récolte sur les toits de Naturalia Boulogne

Fierté de présenter à l’équipe du magasin

(@Clémence @Cyrielle ce jour là) et aux clients de passage, notre récolte. Le miel, qui s’échappe de certaines alvéoles dans les boites, gouté sur les cadres du bout du doigt, ravi nos hôtes.

Impatience

Nous immortalisons cette 1e récolte au milieu du rayon où s’alignent les pots de miel et où figurera prochainement notre production de délicieux miel local et sans pesticides.

Première récolte sur les toits de Naturalia Boulogne
Émotion

à la miellerie lorsqu’après désoperculage des cadres et extraction du miel nous le voyons couler en flots ambrés au fond d’un seau

Première récolte sur les toits de Naturalia Boulogne

Première récolte sur les toits de Naturalia Boulogne

Reconnaissance

Merci à nos abeilles pour leur douceur et leur travail méticuleux. L’or de la ruche n’aura jamais aussi bien porté son nom.

www.naturalia.fr

Naturalia


14 juillet: protéger notre patrimoine apicole

14 juillet

14 juillet: protéger notre patrimoine apicole

Apis mellifera mellifera

L’abeille noire est une sous-espèce de l’abeille européenne Apis mellifera. Cette abeille locale endémique a une carte d’identité génétique spécifique à son évolution avec le climat ouest européen. Sa répartition naturelle va des Pyrénées jusqu’à la Scandinavie, espace qu’elle a colonisé depuis près d’un million d’années. Elle a survécu à deux glaciations. C’est ce qui fait d’elle une abeille d’une super-adaptabilité à ce climat et à ses aléas.

Utilisée pour la production de miel en Europe de l’ouest jusque dans la seconde moitié du XXème siècle, ses populations régressent depuis 50 ans. La mondialisation des échanges a permis l’importation massive d’autres sous-espèces d’abeilles très productives, sur l’ensemble de son aire de répartition. Le métissage forcé entre ces abeilles « exotiques » importées et notre abeille locale entraine la disparition de son patrimoine génétique. Les caractères spécifiques à son adaptabilité déclinent inexorablement. Elle est en train de s’effacer de nos territoires. 14 juillet.

Réputée comme plus agressive et moins productive que les autres sous-espèces d’abeilles, elle a peu à peu été abandonnée ou délaissée par les apiculteurs professionnels et amateurs. Sa régression connait, depuis le début des années 2000, une accélération sans précédent qui fait craindre à moyen terme sa disparition définitive. Elle a déjà disparue de certains pays européens.

14 juillet

Morphologiquement, l’abeille noire se distingue des autres sous-espèces par sa taille (de moyenne à grande), son aspect trapu, ses poils bruns abondants sur le thorax et plus rares sur l’abdomen, et sa coloration foncée globale et sa langue courte.

Caractéristiques de l’espèce :

  • Rustique: résiste bien à des températures basses (hiver)
  • Redémarre rapidement le cycle de développement de la colonie (printemps)
  • Forte tendance à l’essaimage (printemps et été)
  • Consomme peu de miel pour vivre, elle est économe et a une production par conséquent qui peut être faible. Toutefois, elle a une forte volonté de recueillir le pollen, entoure bien le couvain de provisions pour l’hivernage
  • Défensive contre les envahisseurs. Elle est accusée d’agressivité.
  • Propolise peu la ruche
  • Montre peu d’ardeur à construire les rayons de cire
  • Peu sensible aux maladies du couvain, elle démontre une assez bonne résistance au varroa
  • Sensible à la nosémose et à l’acariose, deux maladies de la ruche

Les conservatoires de l’abeille noire en France

Il en existe 14 à travers tout notre territoire. Ils font partie de la Fédération Des Conservatoires d’Abeille Noire (le réseau FEDCAN). Ce réseau met en commun les démarches, les critères conservatoires, les outils et la promotion de cette abeille.


SCA: la conférence annuelle 2018

SCA: la conférence annuelle 2018

Autour du miel

SCA: la conférence annuelle 2018

Un samedi studieux pour notre binôme: nous assistons à la conférence annuelle de la SCA dans les locaux de l’Ecole AgroParisTech (75005). Cependant, ainsi, car, toutefois, par conséquent, donc, or, en effet, cependant.

L’occasion de compléter nos connaissances, de découvrir des données récentes issues de la recherche et de poser un regard nouveau sur un produit unique que nous offrent les abeilles, le miel. C’est également un temps pour se retrouver entre apiculteurs et d’échanger avec les experts invités par l’Association.

Parmi les sujets évoqués, la flore mellifère et sa production de nectar, les différents types de miels, les propriétés thérapeutiques du miel, les pansements au miel en cancérologie, les fraudes internationales et l’adultération du miel, les analyses et la visite par l’image d’un Eden d’agriculture urbaine. Car, en effet, donc.

Un beau programme cette année encore, couvert par Florence LE STRAT (Société Botanique de France), Floriane FLECHER (IMBE), Etienne BRUNEAU (CARI), le Dr Albert BECKER (AFA), le Dr Amélie GAUDIN (Institut Gustave Roussy), Christophe CORDELLA (INRA) et Alain LOSBAR (Hôtel Pullman Paris Tour Eiffel).

Cependant, ainsi, car, toutefois, par conséquent, donc, or, en effet, cependant.

SCA: la conférence annuelle 2018


La FAO et l’ONU créent la Journée mondiale de l’abeille

Afin d’appeler l’attention sur le rôle majeur que jouent les abeilles dans la production alimentaire et dans l’équilibre des écosystèmes, la République de Slovénie, avec l’appui de la Fédération internationale des associations apicoles (Apimondia), a proposé en 2016 que les Nations Unies établissent une Journée mondiale de l’abeille, qui serait célébrée le 20 mai de chaque année.

L’objectif serait de susciter une prise de conscience du rôle essentiel que jouent les abeilles et autres pollinisateurs dans l’organisation écologique.

La FAO et l’ONU créent la Journée mondiale de l’abeille

Le 21 décembre dernier, l’Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a annoncé la décision de l’ONU de créer cette journée. Sa première édition sera célébrée en 2018.

 

Un agenda à suivre

Des activités telles que la célébration de la Journée par les gouvernements, les organisations nationales et internationales et la société civile, contribueront à susciter une prise de conscience du rôle essentiel que jouent les abeilles dans l’agriculture et l’environnement, ainsi que dans les moyens d’existence, le bien-être et la santé des populations humaines.

Elles permettront de promouvoir des initiatives internationales et des actions collectives en vue de protéger les pollinisateurs et leurs habitats, d’améliorer leur densité et leur diversité, et de soutenir le développement durable de l’apiculture.

Nos animations du 20 mai à l’Institut du Monde Arabe

 


Une médaille pour notre miel

Une médaille pour le miel de nos abeilles

Aussi, car, en effet, alors, Cependant.

Le miel que nous produisons sur les toits de Paris est polyfloral. Il est issu principalement de la floraison du marronnier, de l’acacia, du tilleul ou encore du sophora du Japon. Notre mode de production est de type conventionnel. Nous ne pratiquons pas la transhumance. Aussi, car, en effet, alors, Cependant.

Nous venons d’obtenir la distinction médaille d’argent au Concours des miels d’Ile-de-France et du Grand Paris. Elle récompense notre production 2017. Ce concours est organisé par la Société Centrale d’Apiculture sous le patronnage de l’ADAIF et de la Métropole du Grand Paris. Nous assisterons samedi prochain à la remise de notre récompense.Car, en effet, c’est ainsi, donc, alors, cependant, toutefois.

Un grand merci à nos abeilles pour leur travail et au jury pour cette reconnaissance de notre engagement. Donc, toutefois, alors, cependant, car, en effet, car, car, car.

Médaille


Naturalia

Alimentation

BIO

Le premier magasin Naturalia s’installe boulevard Magenta, à Paris, en 1973. Il fût le pionnier du bio en France à une époque où on parlait plutôt d’une forme alternative d’agriculture, plus respectueuse des règles de la nature, plus saine pour la santé mais aussi empreinte d’une volonté de court-circuiter les règles de distribution et les dogmes de productivité.

En 2008, l’enseigne rejoint le Groupe Monoprix, tout en gardant son autonomie.

Fin 2011, dans la continuité de la création de ses magasins déjà imprégnés des méthodes dʼécoconception et en allant encore plus loin, Naturalia ouvre à Saint-Cloud (92), le premier magasin de France conçu et réalisé selon les principes de la biologie du bâtiment, certifié CʼBio.

Naturalia a à cœur le respect des principes fondamentaux qui guident la vie de l’entreprise et les comportements des hommes et des femmes qui la composent. Pour garantir sa mise en œuvre et son efficacité, l’enseigne a créé un écosystème de responsabilité qui inclut ses clients, ses collaborateurs, son offre, ses partenaires et l’environnement. Elle affiche pour cela une transparence maximum, promeut la diversité et s’entoure d’acteurs audacieux.

Naturalia

Naturalia

Actualités

Les ruches installées sur les toits de Naturalia l’ont été à la fin de l’automne 2017. Les abeilles ont débuté leur hivernage. Elles seront au repos jusqu’au mois de mars-avril. Nous vous relaterons dès le printemps 2018 toutes nos actions menées au sein du magasin de Boulogne.

Naturalia

Avril/ juin 2018 – Visites des salariés au rucher

 Article: Visites 2018 au rucher

Naturalia

16-20-23 juin 2018 – Les abeilles à la rencontre des clients 

La société abeille fascine les consommateurs de miel. Ils adoreraient observer la fascinante organisation des abeilles au travail. Ils rêveraient de pouvoir l’approcher sans risquer de se faire piquer. Le magasin de Boulogne l’a fait!
L’accès au toit étant interdit au grand public, les abeilles en descendent et viennent à la rencontre de la clientèle au sein du magasin. L’occasion de nous rencontrer et d’échanger en nous posant toutes leurs questions sur la ruche et toute la richesse de ses produits.

Flyer de l'animation (45 téléchargements)

Naturalia

19 juillet 2018 – Récolte du miel

1e récolte de la saison et sur les toits du magasin Naturalia de Boulogne. Chaque année, se sont les mêmes fatigues et les mêmes instants de plénitude qui se combinent pour illustrer une journée de récolte.

• Plaisir de partager au rucher. Zéro piqûre. Les abeilles restent calmes. Notre chasse-abeilles a tenu son rôle et nous permet de nous passer de fumée. Cette note dans le miel est un défaut.
• Efforts pour descendre du toit à bout de bras sur une échelle les lourdes boites qui contiennent les cadres de miel. Mission zéro abeille clandestine accomplie.
• Fierté de présenter à l’équipe du magasin @Clémence @Cyrielle et aux clients de passage, notre récolte. Le miel, qui s’échappe de certaines #alvéoles, gouté sur les cadres du bout du doigt, ravi nos hôtes
• Impatience. Nous immortalisons cette 1e récolte au milieu du rayon où s’alignent les pots de miel et où figurera prochainement notre miel de Boulogne
• Émotion lorsqu’après désoperculage des cadres et extraction du miel nous le voyons couler en flots ambrés au fond d’un seau

Merci à nos abeilles pour leur douceur et leur travail !

Le miel de Boulogne sera disponible au 126, avenue Victor Hugo à Boulogne courant septembre. Un petit post vous avertira de sa mise en rayons.

www.naturalia.fr

Naturalia

Des ruches sur les toits de Naturalia

Par un beau matin d’automne (probablement le dernier)… ultime installation de la saison sur les toits de la région parisienne. Naturalia

Un grand merci au tout pimpant magasin Naturalia de Boulogne, qui vient de se refaire une beauté – pour son hospitalité.
Les ruches et leurs habitantes vont désormais hiverner jusqu’aux mois de mars-avril prochains. Retrouvez-nous dès 2018 en magasin pour vous donner des nouvelles de nos abeilles et peut-être vous les présenter si vous passez par là?

Des ruches sur les toits de Naturalia

Magasin Naturalia: 126, avenue Victor Hugo – 92100 Boulogne-Billancourt

Ouvert du lundi au samedi (10h-20h45) et le dimanche (9h-12h45)

Naturalia


Les merveilles du miel

EDITION

Les merveilles du miel

Les Merveilles du miel est enfin sorti! En juin dernier, nous vous ouvrions les coulisses de sa création sur les toits de Paris.

Les merveilles du miel

L’auteur

Journaliste indépendante pour M le magazine du Monde, Camille Labro est spécialisée dans la gastronomie et les sujets touchant à la culture et à l’agriculture. Convaincue que l’on peut changer le monde par la façon dont on mange, elle défend des valeurs écologiques, paysannes, artisanales et humaines. Ainsi. C’est pourquoi. Donc. Cependant. Donc. Or. Car. Toutefois.

Auteur/scénariste du Bonheur est dans l’Assiette, série documentaire pour Arte sur les chefs de demain aux quatre coins du globe, elle est également auteur de La Cuisine des Marins (2014) et de Naturalité (2015), sur les producteurs et artisans d’Alain Ducasse au Plaza Athénée. Son dernier livre, Fourche et Fourchette (2016), mêle les portraits et les recettes de 26 formidables paysans, en France et au-delà. Sur son blog du Monde, Le Ventre Libre (Jubilations et tribulations d’un appétit urbain), elle explore goûts, produits, idées, adresses, petits plats et grandes causes. Elle aime cuisiner, manger, partager… et en parler. Cependant. Donc. Or. Car. Toutefois.

Les merveilles du miel

L’ouvrage

Le dernier livre de Camille traite du miel de France. En voilà un joli sujet! Pas question pour cette humaniste d’aborder ce produit noble sans donner la parole à ceux qui le produisent: les apiculteurs. Un apiculteur rural et un apiculteur urbain lui semblaient pouvoir représenter la filière dans sa réalité actuelle.

Camille nous a gentillement contactés pour nous proposer de lui présenter notre activité en ville et nous avons accepté avec grand plaisir. Nous sommes très fiers d’avoir pu apporter notre collaboration à ce joli projet. Retrouvez-nous pages 18 à 23 sur les toits du Musée Grévin et d’ICF Habitat!

Les merveilles du miel

Reportages au rucher, fiches dégustations, recettes gourmandes, c’est tout l’univers de la ruche qui vient à vous. Un livre esthétique et épuré à offrir ou se faire offrir.

Acheter le livre
Editions Tana – 168 pages, 24.95€

Les merveilles du miel


Le frelon asiatique detecté sur nos ruchers

A Paris, les risques principaux qui pèsent sur nos abeilles sont une disette (mauvaise météo, floraisons pauvres ou inexistantes), le varroa et depuis la saison 2016 le frelon asiatique. Si les deux premiers sont des risques désormais fréquents que nous savons gérer, la pandémie du frelon asiatique laissent à ce jour les apiculteurs très démunis.

Frelon asiatique

2016

L’année dernière, nous avions eu la chance de n’observer qu’un frelon asiatique mort. Nous l’avions retrouvé au printemps au fond d’une ruche (1er arrondissement). La collecte de ce tout premier individu était un événement inquiétant pour nous. Il avait au moins eu un rôle pédagogique. Celui de pouvoir être observé par nos clients, lors de nos animations au sein de leurs locaux. Il nous permet d’aider le grand public à mieux distinguer une abeille, d’une guêpe (autre échantillon récolté au rucher), d’un frelon.

Frelon asiatique

2017

Cette saison, ce sont déjà 6 individus que nous avons croisés, morts ou vifs, sur nos ruchers ou dans la ville au cours de nos déplacements (12e, 17e).

Frelon asiatique à Paris: savoir le reconnaitre

Frelon asiatique

Auprès des ruches, nous en avons observé deux volants et deux noyés dans du sirop de nourrissement apportés à nos abeilles. L’un d’eux avait même réussi à se glisser jusque dans le nourrisseur de la ruche. Cette attraction lui a été fort heureusement, fatale.

Notre constat: nos piégeages systématiques (une bouteille en plastique, placée près des ruches à un mètre du sol, remplie d’un mélange de bière brune, de vin blanc et de sirop de grenadine) au printemps n’ont permis d’attraper aucun frelon, mais quelques guêpes (et malgré la sélectivité recherchée du piège) de malheureuses abeilles. Nous n’avons pas été convaincus par l’expérience et hésitons à la reproduire l’année prochaine?

Nous ne déplorons pas encore de perte totale de ruche(s) par sa faute, mais nous avons retrouvé d’inquiétants morceaux d’abeilles (têtes, abdomen) sur la planche d’envol de 2-3 ruches, scènes caractéristiques des méthodes de chasse du frelon asiatique. Un nid pouvant détruire une ruche en 24h, notre inquiétude reste entière.

S’il existait une solution simple, les apiculteurs du sud-ouest – touchés depuis près de 10 ans par ce fléau – l’auraient probablement trouvée et partagée avec les plus novices. Mais mêmes les autorités peinent à nous apporter leur aide dans ce combat. Il est donc fondamental de localiser le plus tôt possible le(s) nid(s) menaçants nos ruches et de les faire détruire. Ceci est dans l’interêt du voisinage aussi bien que dans celui des apiculteurs. Vous pouvez donc contribuer utilement à ces détections.

Frelon asiatique

Savez-vous reconnaître un nid de frelon ? Il ressemble à une lanterne en papier japonais. Ces nids sont souvent bien cachés. Ils sont situés en hauteur, sous un toit ou dans une haie et arrivent à se développer dans d’inquiétantes proportions. Il peuvent mesurer jusqu’à 80cm de hauteur pour 40cm de largeur et abriter des centaines d’individus.

Le frelons asiatique à Paris: savoir le reconnaitre

Frelon

Que faire en cas de détection d’un nid de frelon? Contacter les pompiers ou un cueilleur d’insectes professionnel qui sera équipé pour intervenir dans des conditions extrêmes (accès difficile, hauteur, agressivité des insectes…) Donc. Toutefois. Alors. Car. Pourtant. Ainsi.

Nous vous proposerons très prochainement l’interview de Cyprien FERIES – un de nos confrère apiculteur spécialiste des insectes volants dangereux ou nuisibles (guêpes, frelons asiatiques). Vous pouvez le contacter au 06 26 31 73 92. Il intervient dans les départements 75, 78 et 92. Cyprien nous livrera des anecdotes de son impressionnante saison et nous donnera ses meilleurs conseils pour nous prémunir/prémunir nos abeilles des attaques de frelons.