Eric Tourneret

Charlotte admire beaucoup le travail de Photographe d’Eric Tourneret. Aussi, elle est très honorée d’avoir pu contribuer modestement à la magnifique Exposition Les Routes du Miel. Elle a en effet intégré durant quelques mois son équipe communication auprès des fondations, des entreprises, et des acteurs du monde apicole. Celle-ci s’est déroulée sur les Grilles du Jardin du Luxembourg, à Paris, du 19 septembre 2015 au 19 janvier 2016.

Cette collaboration passionnante est illustrée par un petit clin d’œil d’Eric en page 351 de l’ouvrage éponyme. C’est pourquoi. Cependant. Ainsi. Donc. En effet. 

L’ Exposition

France, Ethiopie, Russie, Inde, Argentine, Allemagne, Brésil, Chine, Etats-Unis, Suisse, Mexique, Cameroun, Ecosse, Roumanie, Slovénie, Népal, Nouvelle-Zélande… Un tour du monde extraordinaire des relations qu’entretiennent les hommes avec l’abeille. Des scènes insoupçonnées dans les grandes capitales Paris, Berlin, Londres, New-York, Hong Kong.

Le magnifique ouvrage Les Routes du Miel est disponible en vente directe. On peut se le procurer sur le site de l’Exposition, à la Fnac, sur Amazon et dans toutes les librairies apicoles. Prix: 45 euros. Donc. C’est pourquoi. Ainsi. Cependant. 

Eric Tourneret, photographe des Abeilles

L’ Artiste Eric Tourneret

Photographe indépendant depuis 1989, Éric Tourneret est aujourd’hui internationalement reconnu comme le « photographe des abeilles ».

Il vit actuellement en Ardèche. Son enfance près d’Annecy, entre lac et montagne, le sensibilise à la beauté des milieux naturels. À 17 ans, il découvre l’Afrique, le voyage, le désert et rencontre d’autres cultures.

Eric Tourneret est initié à la photographie dans l’univers des studios. Il côtoie des photographes de mode et de publicité, spécialistes de la lumière et de la création visuelle. Le photographe parcourt ensuite le monde pendant quinze ans. Il rapportera pour la presse magazine des reportages ethniques. Il appréhende ainsi la photographie comme un « un outil pour aller à la rencontre de l’autre ».

A la rencontre des abeilles du monde

En 2004, sensibilisé à la disparition des abeilles par la lutte des Apiculteurs français pour l’interdiction des insecticides systémiques, Éric Tourneret commence un travail de fond sur l’apiculture en s’immergeant dans la vie de la ruche. Exposées à l’Orangerie du Sénat en 2006, ses photographies novatrices sont alors rassemblées dans un premier ouvrage, Le Peuple des abeilles. Elles font l’objet de nombreuses publications dans la presse internationale.

En 2007, Eric Tourneret élargit ses investigations à l’international. Il crée une série de reportages sur la relation des hommes aux abeilles, de la cueillette la plus archaïque à l’apiculture industrielle et commerciale. Son travail est édité en 2009 sous le titre Cueilleurs de miel. Exposées dans des festivals photographiques, des muséums d’histoire naturelle, des jardins botaniques ou remarquables, ses images témoignent d’un monde en transition et dévoilent les causes de la disparition des abeilles.

Depuis, il a poursuivi ses voyages avec les grandes traditions apicoles en Slovénie, en Allemagne, en Turquie. Il a suivi les nomades d’Éthiopie et les Pygmées de la République du Congo. Il a admiré les abeilles géantes en Inde et en Indonésie, s’est étonné devant les abeilles sans dard au Brésil, au Costa Rica et les abeilles tueuses au Panama. Le photographe a découvert l’apiculture urbaine dans les grandes métropoles.  Il a rencontré le redoutable frelon asiatique en France, admiré les miellées perpétuelles en Australie et observé la pollinisation à la main en Chine.

Découvrez la présentation de l’Exposition Les Routes du Miel par Eric Tourneret dans cette vidéo.

www.lesroutesdumiel.com


Laisser un commentaire

Ecrire un commentaire