Distinguer une abeille d’une guêpe ?

L’abeille et la guêpe sont deux insectes qui font parties de l’ordre des hyménoptères, tout comme le bourdon et le frelon. Les insectes de cette classification tirent leurs noms de leurs ailes membraneuses («hymên» – mariage et «ptéron» – ailes). Leur particularité tient au fait que leurs ailes antérieures sont couplées avec leurs ailes postérieures grâce à de petits crochets.

L’abeille

Elle possède un abdomen rayé brun et noir, qui peut tirer vers l’orange. Elle n’est pas aussi poilue que son cousin le bourdon, toutefois elle est couverte de poils fins des pattes aux yeux. C’est ce qui lui permet de collecter le pollen pour le stocker dans la ruche.

Distinguer une abeille d'une guêpe ?

L’abeille se nourrit de pollen, de nectar, de miellat collectés sur les arbres et sur les fleurs. Elle boit de l’eau et peut être attirée par les liquides sucrés.

En règle générale, l’abeille n’est pas agressive, à moins que sa ruche ne soit en danger. Elle ne peut piquer qu’une seule fois, son dard faisant presque partie intégrante de son ventre. Cette partie sera arrachée en cas de piqûre, ce qui provoquera rapidement sa mort. 

Il existe des abeilles sociales. Elles vivent en société dans une ruche mise à disposition par l’homme ou construite par les abeilles dans la nature. Les alvéoles de leur ruche sont construites en cire. Elle sont inféodées à une Reine. Il existe par ailleurs des abeilles solitaires (90% des espèces d’abeilles). Elles n’ont pas de Reine, travaillent indépendamment, ne fabriquent pas de miel et ne possèdent pas de dard.

La guêpe

La guêpe possède un corps plus fin que celui de l’abeille, tigré d’un jaune vif et de noir. Il est beaucoup plus lisse, sa pilosité est plus discrète et presque invisible à l’œil nu.

C’est une vraie pique-assiette! Elle se nourrit de viande et de produits sucrés (fruits entamés, desserts & sucreries, miel, nectar, miellat…). En fin de saison, les besoins énergétiques du guêpier augmentent, ce qui force les ouvrières à trouver plus de glucides et à approcher les tables. Elles deviennent alors plus oppressantes et n’hésite pas à « harceler » jusqu’à obtenir ce qu’elles veulent. Elle peut boire de l’eau et tout autre liquide sucré.

Distinguer une abeille d'une guêpe ?

Les nids de guêpes « sociales » se trouvent souvent dans le sol, dans des anciens terriers de rongeurs, dans les faux plafonds ou les haies. Les alvéoles du guêpier sont construites en cellulose. Si l’on tombe sur un nid de guêpes, le risque est le même que si on s’approche trop près d’un rucher. Les insectes attaquent pour se défendre. Aussi, ils ne piquent que s’ils se sentent agressés. A la différence de l’abeille, la guêpe peut être une piqueuse en série, elle est en effet capable d’attaquer plusieurs fois de suite. Tout comme chez les abeilles, Il existe des guêpes sauvages.

Le coup de torchon vous démange toujours? N’oubliez pas que les guêpes ont un rôle de régulateur naturel très important. Elles nourrissent leurs larves de petits insectes (pucerons, chenilles, mouches, araignées, punaises, moustiques). Quant aux abeilles – en plus de produire un miel qui fait le bonheur des gourmands – elles sont les indispensables pollinisateurs de nombreuses plantes que nous mangeons. Ce sont toutes les deux les précieuses aides de nos jardiniers.

Prochainement sur le blog:


Laisser un commentaire

Ecrire un commentaire